Mieux mémoriser grâce à la technique Feynman

Qui dit formation, dit souvent apprendre et retenir tout un tas de notions plus ou moins théoriques. Vous n’aimiez déjà pas trop cela à l’école. Mais si vous en avez quitté les bancs il y a longtemps, c’est encore plus difficile. Et c’est là que la technique Feynman entre en jeu.

La technique Feyman pour mieux mémoriser
Expliquer un processus complexe de sorte que même un enfant puisse le comprendre

 

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Cette technique a été développée par Richard P. Feynman, brillant physicien et lauréat du prix Nobel, aussi connu pour sa technique d’apprentissage dont la puissance et l’efficacité résident dans la capacité à expliquer simplement les choses.

Sa méthode consiste à expliquer ce que nous essayons d’apprendre avec des mots simples et en notant les oublis présents dans notre explication. Une fois ces « trous » repérés, il nous est alors plus facile de les combler.

Bien que Feynman ait étudié des processus complexes, il pouvait les expliquer si simplement que même un enfant de 10 ans pouvait le comprendre. C’est ainsi qu’il a gagné son surnom de «  Grand Explicateur ».

Pour bien utiliser la technique Feynman, vous devez donc d’abord vous débarrasser de tout jargon inutile et de tout vocabulaire technique.

La technique Feynman en 4 étapes

Décomposez alors votre apprentissage en quatre parties :

  1. Première lecture
    Commencez par lire et vous approprier le sujet en profondeur. Essayez d’apprendre et de garder en tête les notions pendant ce temps. Expliquez chaque ligne au fur et à mesure pour clarifier les concepts en cours de route et pouvoir ensuite vous focaliser uniquement sur la mémorisation. Lisez vraiment avec attention et concentration. Ne vous contentez pas d’une lecture rapide d’une seule traite. Réfléchissez bien à ce que vous lisez.
  2. Écrire et expliquer
    Une fois le texte lu et analysé phrase par phrase, fermez le document. Notez maintenant tout ce que vous savez du sujet. Peu importe la quantité. Au cours de cette phase, vous devez recenser toutes les informations que vous avez en tête. Essayez de les expliquer en termes basiques. Ne lésinez pas sur les métaphores, les analogies, les exemples concrets. Soyez le plus clair possible et employez des mots suffisamment simples pour qu’un élève de 6ème puisse vous comprendre. Genre un enfant avec juste assez de vocabulaire et de capacité d’attention pour comprendre les concepts de base et les relations. Si ce n’est pas le cas, c’est sans doute que votre explication est mauvaise. Vous devez la simplifier davantage.
  3. Noter les oublis et les explications incorrectes
    Une fois que vous avez rédigé votre explication, jetez-y un nouveau coup d’œil en vous demandant si ce que vous avez écrit a du sens. Les idées s’enchaînent-elles de manière fluide ? Tous les aspects du sujet semblent-ils clairs et bien approfondis ?
  4. Revoir le sujet
    Il est normal que vous ayez oublié certains aspects ou que vous les ayez mal compris. Retournez donc à votre document (livre, article, vidéo, …) et étudiez-le à nouveau. Cette fois, vous devez mettre l’accent sur les lacunes ou les points faibles. Laissez de côté les points déjà maîtrisés. Le grand avantage de la technique Feynman est qu’après avoir détecté ces maladresse, vous savez sur quoi porter votre attention et ce que vous pouvez ignorer pendant que vous étudiez à nouveau.

Transmettre pour mieux apprendre

L’idéal pour finir, c’est de transmettre vos connaissances fraîchement acquises à d’autres. A vos amis ou comme intervenant bénévole dans une association, etc. Bref à toute personne qui ne connaît pas grand-chose à ce que vous venez d’apprendre. Les questions qu’on vous posera et les commentaires qu’on vous fera vous permettront d’approfondir vraiment votre compréhension. On retrouve ici les principes du chercheur en éducation américain, Edgar DALE et de son cône d’apprentissage.

La technique Feynman est un excellent moyen d’acquérir efficacement de nouvelles compétences et de booster votre apprentissage. Ou encore d’améliorer votre capacité à transmettre du savoir. Ou même de vous aider à clarifier et à prendre des décisions. Elle vous permet d’aborder tout ce que vous voulez apprendre en déconstruisant les idées et en les reconstruisant à partir de zéro.

Essayez-la et partagez votre expérience dans les commentaires !

 

(Visited 42 times, 1 visits today)
Partagez !

Une réflexion sur « Mieux mémoriser grâce à la technique Feynman »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *