Décider de se former quand on est en recherche d’emploi

Quand on est en recherche d’emploi, retrouver un travail peut demander une formation. Mais avant de décider de se former, quelle qu’en soit la raison (reconversion, mise à niveau,…), on doit répondre à 3 questions. Une formation est-elle vraiment nécessaire ? Quelle formation pour quoi, pour qui ? Qui paie quoi ?

Afin de vous aider, voici donc une présentation sur le sujet que j’utilise dans mes ateliers. Vous y trouverez tout un tas de liens utiles.

Faire le point sur ses besoins

Pour résumer, commencez d’abord par vérifier la pertinence de votre projet de formation. Demandez-vous notamment si vous avez vraiment le temps de vous former. En effet, certaines formations exigent une présence de 35 h par semaine, sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Sans oublier le travail personnel à la maison. Si vous avez 60 ans, vous penserez peut-être à des formations plus courtes qu’une personne de 35…

Assurez-vous aussi que vos proches soutiennent votre projet. Se former implique souvent une baisse de revenus qui impacte l’ensemble de la famille.

Décider de se former, pourquoi ?

Interrogez vos motivations. Souhaitez-vous vous rassurer sur votre employabilité ? Ou cette formation est-elle vraiment exigée par les entreprises ? Consultez les offres d’emploi. Analysez également avec soin les profils demandés. Testez vos compétences avec des évaluations adaptées.

Si vous êtes néanmoins décidé à vous former ou que vous y êtes obligé, réfléchissez au type de formation adapté à votre situation. Formation initiale ? Formation professionnelle ? Pensez à l’alternance : elle n’est pas réservée qu’aux jeunes ! La VAE peut aussi vous convenir si vous justifiez d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée. J’envisage d’ailleurs un article sur le sujet très bientôt.

Enfin, l’argent étant le nerf de la guerre, il va falloir trouver les financements. Certaines formations peuvent être conventionnées. Traduisez : financées par une institution comme le conseil régional ou la ville. Vous pouvez aussi mobiliser votre compte personnel de formation (CPF). Voyez avec votre conseiller Pôle Emploi pour d’autres financements éventuels. Demandez-lui au passage si vous bénéficierez d’une allocation jusqu’à la fin de votre formation.

Et si vous décidez de vous lancer, faites-moi part de votre expérience. Vos conseils seront précieux pour les autres.

 

Le DAEU : l’autre accès à l’université

DAEU

Passer son DAEU quand on n'a pas son baccalauréat
Le DAEU, l’autre moyen d’accéder à l’université

 

L’été arrive et, avec lui, les périodes d’inscription dans les écoles et les universités. Ne ratez pas le coche si vous envisagez de reprendre des études. Sinon, vous en serez quitte pour un an d’attente encore. C’est donc le moment d’entreprendre, entre autres,  un DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires). Une démarche qui peut vous intéresser si vous souhaitez reprendre des études universitaires alors que vous n’avez pas le baccalauréat. Continuer la lecture de « Le DAEU : l’autre accès à l’université »

L’estime de soi : une force à cultiver

Si vous faites partie des personnes qui hésitent à se lancer dans une nouvelle formation, peut-être souffrez-vous d’une mauvaise estime de vous-même. Une faible estime de soi constitue un frein puissant à l’apprentissage. Elle vous conduit à penser que vous n’êtres pas capable, pas digne d’apprendre ni de vous améliorer. La question mérite donc d’être posée.

Une bonne estime de soi aide à mieux apprendre
Ne vous laissez pas envahir par les pensées négatives. Développez une bonne estime de vous !

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi repose sur notre façon de nous voir, ce que nous croyons être, ce que nous nous estimons capables de faire, comment nous pensons que les autres nous voient, quel rôle nous estimons jouer… Elle est associée à l’image que nous avons de nous-même. Cette image est basée sur ce que nous croyons de nous. Nous pouvons la vérifier en faisant une liste de toutes les qualités et défauts que nous nous attribuons. Une personne avec une pauvre image d’elle-même aura de la difficulté à se trouver des qualités. Elle se déprécie facilement, contrairement à celle qui en a une bonne !

Continuer la lecture de « L’estime de soi : une force à cultiver »

Comment faire preuve de résilience ?

Tous à un moment ou un autre de notre vie, nous sommes confrontés à un traumatisme (accident, séparation, deuil, chômage,…). Avec ses incertitudes et ses angoisses, la période de confinement que nous vivons aujourd’hui en est un. Pourtant, il va nous falloir rebondir, aller de l’avant, nous remotiver. Nous allons devoir recommencer à faire des projets, à nous former, à améliorer nos compétences. Bref, faire preuve de résilience.

Faire preuve de résilience
La résilience là où on ne l’attendait pas forcément

Continuer la lecture de « Comment faire preuve de résilience ? »

L’envie d’apprendre vient en apprenant

Selon l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique), l’envie d’apprendre vient en apprenant… Mieux encore : plus vous bénéficiez d’un niveau de formation élevé, plus vous continuerez à vous former tout au long de votre vie.

Envie d'apprendre
Apprenez, apprenez : il en restera toujours quelque chose !

Continuer la lecture de « L’envie d’apprendre vient en apprenant »