Acceptons de ne pas savoir

Je vous parlais il y a quelques temps de Richard Feynman et de sa méthode d’apprentissage. Il se trouve que j’ai recroisé sa route récemment. Et je ne résiste pas au plaisir de vous livrer ses réflexions autour du doute et de la connaissance. Elles nous invitent à ne pas craindre de ne pas savoir…

Il faut accepter de ne pas savoir
Le doute nous fait avancer

 

En fait, j’étais allée à l’Atelier des Lumières pour une exposition sur Gaudi et Dali.

Je me suis aventurée à assister à une projection proposée en parallèle, « EVERYTHING« . Cette expérience audiovisuelle immersive invite le visiteur à observer les éléments qui l’entourent tels qu’ils sont, à en questionner l’existence et à envisager de nouvelles possibilités.

La science, la philosophie et la métaphysique s’y répondent. Planètes, cellules, villes, le vaste système qui nous englobe prend alors une forme nouvelle. Le but final étant de réfléchir aux limites de notre conscience.

Le spectacle se termine par cette citation de Feynman : « Je peux vivre avec le doute et l’incertitude, je peux vivre sans savoir. Je pense qu’il est beaucoup plus intéressant de vivre sans savoir que d’avoir des réponses qui pourraient être fausses. Je ne suis pas obligé de connaître la réponse, je n’ai pas peur de ne pas savoir, d’être perdu dans l’univers mystérieux sans aucune raison d’être. »

Loin de moi l’idée d’interpréter cette pensée de façon exhaustive. Je la livre simplement à votre sagacité. Mais, pour ma part, je la trouve intéressante par la place qu’elle laisse au doute. J’aime l’idée que nous ne connaissons pas tout et que nous devons accepter cette réalité. Même si cela ne nous empêche pas de continuer à chercher, à comprendre et à apprendre… Finalement, le doute nous aide à avancer !

N’hésitez pas à partager ce que cela vous inspire dans les commentaires, bien sûr !

(Visited 255 times, 1 visits today)
Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *