5 bonnes raisons de développer sa culture générale

En 2019,  pourquoi donc  développer votre culture générale ? Par souci d’élitisme ? Par pure pédanterie ? Et de quoi parlons-nous d’abord ? Disons qu’il ne s’agit pas seulement de connaissances théoriques, mais de toutes les connaissances et de la manière de les mettre en scène au moment adéquat. La culture générale est en fait une précieuse boîte à outils. Et voici 5 bonnes raisons de développer la vôtre !

L’utilité de la culture générale  en résumé vidéo
(créé avec Animoto)

La culture générale, une boîte à outils

Approfondir sa culture générale permet d’élargir vos centres d’intérêts. Ce qui s’avère fort utile en cas d’entretien d’embauche, par exemple, en dehors de toute autre considération. Mais pas seulement. En effet, si l’on s’en réfère à l’idéal « d’honnête homme » du XVIIe siècle, la culture s’entendait plutôt comme un premier pas dans le dépassement de soi. C’est l’équilibre qu’incarne l’aimable, le tempéré et cultivé Cléante, tout comme Elmire, son double féminin, dans « Le Tartuffe » de MOLIÈRE.

Grâce à la culture générale, vous développez une gymnastique intellectuelle et une ouverture sur l’inconnu. Plus vous connaissez de choses, plus vous apprenez facilement grâce à la création de liens logiques. Des recherches montrent que les compétences intellectuelles suivent l’apprentissage des simples faits et non l’inverse.

La culture générale vous incite à penser de manière critique grâce à des comparaisons avec des faits historiques, politiques, scientifiques… Entraînez-vous à former votre propre jugement à partir d’un minimum de connaissances bien assimilées. MONTAIGNE disait : « Régurgiter la nourriture telle qu’on l’a avalée prouve qu’elle est restée crue sans avoir été transformée ».

Plaisir personnel, plaisir d’échanger, la culture générale sert aussi à interagir avec les autres, vos voisins ou ceux de culture différente. Elle vous invite à comprendre le monde, à mieux éduquer vos enfants, à faire les bons choix. Elle a le pouvoir de vous faire prendre conscience de ce qui vous entoure à plus ou moins grande échelle.

Enfin, la culture générale constitue, aujourd’hui plus que jamais, un moyen essentiel pour lutter contre l’hyperspécialisation. Même si l’univers du savoir qu’elle recouvre se limite souvent quasi exclusivement à des domaines « littéraires » (philosophie, littérature, histoire, arts,…) et concerne peu les domaines scientifiques.

Attention toutefois au conformisme

N’oublions pas toutefois que la culture générale relève d’un consensus intellectuel propre à un lieu et à un moment donnés. Par exemple, on vous pardonnera mal de ne pas reconnaître les premières mesures de la « Symphonie n° 5 » de BEETHOVEN ou d’ignorer les noms des présidents de la Ve République. Par contre, peut-on exiger de vous de citer des titres de NTM ou d’évoquer les principaux personnages de « Game of Thrones » ? Cela se discute.

Le risque est grand alors de manquer d’originalité. Les mêmes références, les mêmes citations, le même chemin unique de pensée peuvent conduire directement au conformisme.

Pour éviter ce danger, apprenez donc à réfléchir, à poser des questions, à devenir curieux, sans vous limiter à quelques domaines choisis. Comment ? C’est ce que nous verrons une prochaine fois. En attendant, méditez cette citation de MALRAUX : « La culture, ce qui a fait de l’Homme autre chose qu’un accident de la nature ».

(Visited 188 times, 1 visits today)
Partagez !

5 réflexions sur « 5 bonnes raisons de développer sa culture générale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.