Comment se débarrasser de ses croyances limitantes

Nous avons tous nos représentations, nos croyances. Celles-ci peuvent être des ressources (« Je peux relever n’importe quel défi ! »). Mais elles peuvent aussi se révéler des croyances limitantes qui nous empêchent d’avancer. J’en entends souvent de cette espèce : « Je suis trop âgé/e, trop inexpérimenté/e » ou, au contraire, « trop jeune, trop femme ». Et j’en passe.

Ces croyances limitantes qui nous enferment
Nos croyances limitantes nous emprisonnent

Qu’est-ce qu’une croyance ?

En psychologie, une représentation est une perception, une image mentale dont le contenu se rapporte à un objet, une situation, une scène du monde dans lequel nous vivons. Elle fournit des notions prêtes à l’emploi grâce auxquelles nous expliquons et nous prédisons la réalité. Continuer la lecture de « Comment se débarrasser de ses croyances limitantes »

Pourquoi développer sa sérendipité ?

Se former et surtout s’autoformer demandent de la créativité, de la curiosité et surtout une bonne dose de sérendipité, d’exploitation des heureux hasards.

La sérendipité, c’est comme la prose : il nous arrive à tous d’en faire sans le savoir ! D’aucuns lui préfèrent le terme de « fortuité » ou de « fortuitude » ou encore de « zadigacité », nouveaux mots qui alimentent notre culture générale (!). Mais qu’en est-il exactement ? Comment être un bon sérendipiteur ?

La sérendipité, fruit de la curiosité et du hasard
La sérendipité : chercher et trouver ce qu’on ne cherchait pas !

Continuer la lecture de « Pourquoi développer sa sérendipité ? »

Une très belle année 2020, pleine d’animation

Des voeux animés grâce à Animaker (version gratuite)

Il y a trois ou quatre ans, je me suis lancée dans l’animation vidéo. Tout est venu de spectacles de lecture de poésies et d’histoires en musique que j’ai voulu accompagner d’images. Au début, je me suis contentée de projeter  de simples images fixes illustrant le texte. Mais je trouvais cela trop figé et manquant de peps, pour tout dire. D’où l’idée d’une animation.

Je me suis alors intéressée à Moviemaker, un logiciel montage vidéo gratuit, super pour les débutants. Malheureusement il présente deux inconvénients. D’abord Microsoft en a arrêté le développement et il n’évolue donc plus. Ensuite, il se révèle vite limité si on veut passer à la vitesse supérieure. C’est pour quoi je m’auto-forme actuellement sur VSDC mais cela demande du temps !

En attendant, j’ai découvert Animaker qui propose de réaliser des animations ou des petites vidéos. On atteint vite les limites de la version gratuite mais elle est largement suffisante pour moi. Il y a un certain nombre de modèles  de départ qu’on peut personnaliser. On obtient ainsi des choses bien sympathiques. 

Il  a aussi Animoto que j’ai utilisé lors de mon premier article sur la culture générale. Intéressant mais vous obtenez une vidéo avec « Animoto » écrit en trame ce qui est moins discret que le petit logo Animaker !

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer, vous aussi ?